Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • The Civil Wars (2013)

    thecivilwars.jpgLe groupe country-rock-folk est de retour avec un nouvel album éponyme. Toujours très mélodieux, toujours épuré, cet album m’a replongée dans cet univers bien particulier du groupe. Cet album met clairement en avant la voix cristalline de la chanteuse Joy Williams. Parfaitement accompagnée par la voix de John Paul White, le duo nous offre des balades rock et folk envoutantes. Devil Blackbone sonne comme un chant de marins enivrant, Secret Heart nous berce en français, I had Me A Girl nous amène dans une Amérique rock-folk captivante…

    The Civil Wars est à la hauteur de mes attentes et a donc atterri dans ma CDthèque dès sa sortie. Laissez-vous tentez…

     

  • Wolverine : le combat de l’immortel

    Wolverine_combat_immortel.jpgVoilà un personnage compliqué pour un scénariste : immortel, incassable, solitaire et sans attache. Comment rendre une histoire intéressante sans tourner en rond et donner un peu de relief au héros. Car beaucoup de choses ont déjà été faites et dites dans le 1er Wolverine et dans les X-men. J’ai entendu beaucoup de mauvaises critiques sur Wolverine : le combat de l’immortel : pas de scenario, personnages inintéressants, Marvel massacré… Je crois que les fans impatients attendaient tellement de ce film qu’ils ne pouvaient qu’être déçus. Personnellement, après toute cette mauvaise presse, je m’attendais à un tel navet que j’ai été agréablement surprise. Alors oui, ce film a des défauts : le rappel constant à X-men 3, le côté bon Samaritain pas vraiment compréhensible, la façon dont le méchant veut voler l’immortalité de Wolverine… Mais globalement, l’histoire explore des facettes intéressantes du personnage : son immortalité et son côté torturé. Bien sûr, on peut aimer ou critiquer le choix du Japon comme terrain de jeux et les quelques longueurs de ce nouvel opus. Mais je vois ce film comme un chapitre d’une vie interminable, une histoire parmi tant d’autres qui divertit et nous permet de passer 2h06 avec un des personnages les plus réussis de la SF. Alors ne boudez pas votre plaisir et aller vous faire votre propre opinion.